mathilde vermer

D’abord, il y a ce ressort intime.

Écrire la vie comme je la perçois.

Écrire des histoires, des pièces, des contes.

Écrire ce qui agite mon âme. Une habitude attrapée petite.

Une habitude renforcée par les voyages (l’Inde, bien sûr, mais aussi le Cambodge, le Vietnam, le Mali, l’Argentine, l’Europe de l’est).  Une habitude qui devient une nécessité absolue, quand, à 23 ans, je découvre la Palestine.

En effet, si l’histoire d’Elisa n’est pas la mienne, cette héroïne de papier me ressemble parce qu’elle partage mes idéaux, ma quête de liberté, ma soif de monde plus beau. Mon premier roman, « Après Ramallah », raconte ce que j’ai ressenti sur cette terre de douleur. Étouffée derrière le mur, angoissée à chaque passage de check-point, tourmentée par les témoignages de tous ces gens que je rencontrais, j’ai vécu le découragement, la peur, les larmes. Le roman est nourri de cet épisode fondateur.

Entre la dernière version de mon manuscrit et la parution en 2012, un long chemin. Pendant ce temps, l’écriture ne m’a jamais quittée.

D’abord, je me suis formée pour animer des ateliers d’écriture – dispositif que j’adore. J’ai accompagné des groupes pour des textes autobiographiques et des écrits philosophiques. Je suis aussi intervenue en entreprise pour des sessions sur les écrits professionnels.

A côté, j’ai accouché de nouvelles et d’une pièce de théâtre sur un visionnaire fabuleux et généreux : Godin. Depuis 2013, c’est un nouveau roman qui m’occupe. Un roman pour lequel j’ai beaucoup fréquenté les archives, un récit qui est venu me travailler au plus profond… Mais je vais trop vite : le texte n’est pas encore publié.

Sinon, depuis les attentats de novembre 2015, je m’essaye à un autre style : la chronique. Je ressens comme une urgence à écrire sur notre époque, en partant de ce que je suis, mon parcours, mes convictions politiques, sociales et féministes. Ces billets, je les diffuse depuis ma page Facebook et depuis ce site. J’espère que vous aurez du plaisir à les lire, les commenter, les partager.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ma façon d’animer des ateliers d’écriture,

vous pouvez lire mon portrait en ligne :

Pour communiquer avec moi et suivre mon actualité,

RDV sur ma page Facebook « Mathilde Vermer ».

A bientôt !

La sélection web de Mathilde

Mathilde Vermer

Mon éditeur ebook : https://www.numilog.com/

Le réseau de libraires parisiens que j’adore : http://www.librest.com/

Les ateliers d’écriture Aleph : http://www.aleph-ecriture.fr/

Les ateliers d’Emmanuel Bing : http://www.atelier-bing.fr/

Création littéraire et regard sur la littérature actuelle : http://remue.net/

Le monde de l’édition et ses secrets : http://www.enviedecrire.com/

Un blog de critique littéraire que j’apprécie : https://sophieadriansen.wordpress.com/

Formes courtes, écriture vivante : http://short-edition.com/

Pour toutes les lectures : http://www.babelio.com/

Pour assister à des rencontres littéraires : http://www.m-e-l.fr/