mathilde vermer auteure

Chronique de l’Ailleurs n°25 – INDE, QUAND LES AIGUILLES RALENTISSENT

Mélange de ressentis, grappillés les derniers jours, entre Delhi et Kochi. D’abord, il y a cette impression que le temps, sur cette terre, n’a pas la même texture. Malgré l’effervescence, remarquer les gens qui s’arrêtent, qui attendent, qui discutent, sans se soucier des cadrans. Peu à peu, s’imprégner de lenteur, la glisser dans les gestes habituels pour manger, marcher, se laver. Le corps, enveloppé dans la chaleur, se laisse docilement fondre dans ce rythme.

Ensuite, curieusement, il y a le bruit du monde qui recule. Peu d’affiches dans les villes, sur le bord des routes, peu de slogans pour dire ce qu’il faut acheter, comment être, que vouloir. Les médias se font moins présents. Dans les bus, dans les magasins, on entend de la musique, les voix entremêlées d’un homme et d’une femme, pour chanter l’amour, son parfum de jasmin, sa saveur piquante, sa caresse dorée. On peut oublier le téléphone bavard qui commente, analyse, fatigue. Dans la foulée, l’anxiété sur les enjeux contemporains, sérieux, lourds, s’estompe. On remet soudain les choses en perspective. Le moment présent reprend, royalement, son goût singulier, sa jouissance égoïste.

Enfin, parce que là-haut, dans la tête, de l’espace se libère, naît une tendance à la contemplation. On observe la vie dans la vivacité de ses manifestations. Une enfant qui joue et fait tinter les grelots à ses pieds, un oiseau qui réveille un arbre, des fruits orgueilleux de couleur et de taille. Il y a surprise et spontanéité à redécouvrir toute cette beauté. Il y a surtout le retour, impérial, du hasard. La bonne rencontre, la phrase qui tombe à pic, le véhicule qui surgit juste quand il faut – tout simplement, parce qu’on a autorisé du vide, parce qu’on a déboulonné les verrous, parce qu’il y a cette respiration, ventrale, sereine, salutaire.

Et vous, qu’est-ce qui vous fait tant de bien sur votre terre promise ? Racontez-moi en commentaire !

Laissez-moi un commentaire sur ma page Facebook