mathilde vermer auteur

NOUS REINVENTER – PISTE 25 : COURIR VERS CEUX QU’ON AIME

Ce soir, avec soin, je vais m’habiller, me maquiller, me parfumer puis je m’en irai, le cœur impatient, vers la Gare de Lyon. Sur le panneau, je vais guetter l’information afin de me positionner sur le quai, et attendre l’arrivée de son TGV. Des yeux, je vais le chercher. Le cherchant des yeux, dans ma tête, je ne vais pas pouvoir empêcher le surgissement des phrases de Charlotte Delbo. Des phrases simples, vertigineuses, dont les échos se répandent à travers les époques, au-delà des frontières européennes.

« il est une gare où ceux-là qui arrivent sont justement ceux-là qui partent
une gare où ceux qui arrivent ne sont jamais arrivés, où ceux qui sont partis ne sont jamais revenus »
(in AUCUN DE NOUS NE REVIENDRA)

Alors quand enfin je vais le voir, traversés par ces mots douloureux qui parlent d’absence et de perte, je vais courir. Courir et le serrer contre moi, le respirer, glisser une main dans ses cheveux. Par ces gestes, oublier que la distance nous a séparé des semaines. Ressentir à nouveau la puissance de ce sentiment qu’il m’inspire. Avec son sourire et le mien, bloqués sur nos lèvres, je vais redécouvrir à quel point j’ai de la chance, cet amour qui circule entre nous, cet amour en cadeau. Les quais de gare ne devraient servir qu’à cela, qu’à cette ivresse. Les retrouvailles intenses avec un aimé, comme s’offrir un shoot d’émotion et de bonheur.

Alors, à vous qui, peut-être, prenez le chemin du retour ces prochains jours, je vous souhaite du plaisir à retrouver ce qui compte pour vous, amis, collègues, lieux, objets, habitudes du quotidien – tout ce qui constitue votre vie, tout ce qui finalement, loin d’être banal, contient la richesse de vos liens.

#MathildeVermer‬‬‬‬

#NousReinventer
#SweetSummer
#PrendreLeTempsDeVivre
#Espoir
#Solidarité
#NotAfraid
#NotInWar