EXEMPLES PROPOSITIONS D’ECRITURE

Proposition 1 : Le passager du passé

Vous êtes dans les transports, un soir de semaine, votre regard effleure les passagers autour de vous. Soudain, vous remarquez une silhouette familière et vous frémissez. Cela pourrait être ce quelqu’un avec qui vous avez vécu, il y a cinq ans, des moments très forts.

 

Votre mémoire plonge dans ce passé : vous revivez la scène intense. Où étiez-vous ? Que s’est-il passé avec cette personne ? Écrivez ce souvenir qui remonte, en posant le contexte, en glissant des éléments visuels, auditifs, sensoriels, en ajoutant des éléments factuels qui vont permettre au lecteur de revivre la scène avec vous.

 

Pour finir, revenez au moment présent, et prenez une décision : faut-il traverser le wagon pour saluer ce personnage qui a suscité tant d’émotions ? Ou préférez-vous descendre au prochain arrêt ?

storytelling-mathilde-vermer
  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.

Proposition 2 : Fuir vers le soleil

Ce matin, vous arrivez au travail et vous sentez qu’il y a quelque chose qui cloche. Peut-être que c’est quelque chose qui flotte dans l’air.

 

Peut-être que c’est une sensation intime. Il ne faudrait qu’une goutte d’eau pour faire déborder le vase. Et la goutte d’eau tombe. Et la décision, d’un coup, est très claire. Vous prenez vos affaires, vous claquez la porte.

 

Dans la rue, le soleil vous accueille. Vous tournez votre visage vers la lumière et vous souriez… Enfin ! Pourquoi avoir tant attendu ?

 

Qu’est-ce qui vient de se passer ? Écrivez la scène du moment où vous prenez cette décision si difficile, le moment où tout bascule.

storytelling-mathilde-vermer

Pour que le lecteur soit au plus près de votre ressenti, ou de celui de votre narrateur / narratrice, pensez à glisser des détails qui permettent de s’imaginer la scène. Ça ressemble à quoi votre lieu de travail ? C’est quoi l’ambiance habituelle ? Quels collègues sont présents ce matin-là ? Quelles émotions montent au fur et à mesure ?

 

Pour finir, revenez au moment présent, écrivez ce soleil qui vient vous réchauffer et la direction que prenne vos pas.

  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.

Proposition 3 : La bicyclette abandonnée 

Il a fallu faire vite. Pas eu le temps de rassembler des affaires, pas eu le temps de s’organiser… Juste prendre une bicyclette dans le garage sombre et foncer, en pédalant à toute allure. Enfin, la maison cabossée est apparue, le vélo a été posé contre un mur, sans attache, sans rien, de façon à courir le plus vite possible à l’intérieur.

 

Qui est sur la bicyclette ? Qu’est-ce qui a poussé ce personnage à se précipiter dans cette maison ? Et quand il / elle franchit le seuil, quelles paroles surgissent ? Dire quoi et faire quoi ?

 

Écrivez la scène en jouant sur le suspense, en essayant de faire ressentir, par le rythme de vos phrases, par vos choix de vocabulaire, l’intensité du moment, et le mélange d’émotions qui habite le personnage principal.

storytelling-mathilde-vermer
  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.

Proposition 4 : Marcher

Il y a des lieux qui laissent indifférent et des lieux qui vous mettent immédiatement à l’aise. Pour connaître un lieu, il est bon d’en arpenter la surface. Parfois, le paysage coupe le souffle. Parfois, le paysage se fait montagnes, lacs, prairies. Parfois, le paysage est celui de la ville, sa majesté, son bruit, son charme et sa décadence.

 

Écrivez un périple, un trajet, court ou long, que vous avez fait à pied. Ou alors écrivez l’histoire de cet homme, sur la photo, qui marche. Dans les deux cas, décrivez le lieu qui se transforme à mesure que les kilomètres sont parcourus.

 

Restez toujours au plus près du moment, et des sensations dans le moment. Faites éprouver à vos lecteurs, par la longueur de vos phrases, par la ponctuation, le rythme de la marche.

proposition d'ecriture mathilde verner

Au passage, tentez de répondre à ces questions : marcher pour aller où ? Avec quoi comme ressentis physiques, comme émotions, comme intuitions ? Et quelles sont les pensées qui traversent l’esprit du narrateur / de la narratrice pendant cette épopée ? Est-ce qu’il y a une pensée, comme une obsession, qui insiste, qui vient se caler sur le mouvement des pieds, qui vient s’accrocher aux arbres qui défilent ?

  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.

Proposition 5 : Retrouvailles

La dernière fois, c’était quand ? Elles ne savent plus, mais peu importe. Elles sont heureuses de se retrouver dans ce café, à cette terrasse, elles ignorent le froid, la rue, les regards choqués des passants quand leurs rires fusent. Il y a tant à rattraper, à partager, tant à raconter, le quotidien, sa routine, sa joie, ses tracas, mais aussi les envies, les rêves, les possibles. L’amitié offre une qualité d’intimité qui permet les confidences.

 

A votre tour, écrivez une rencontre au café, une scène de retrouvailles. Qui est présent ce jour-là ? Vous êtes où exactement ? Il se passe quoi, il se dit quoi et avec quelle tonalité émotionnelle ? Pourquoi cette interruption dans la relation, pourquoi il n’a pas été permis de se voir avant ?

 

Alternative : écrivez l’histoire de ces deux femmes, sur la photo de Willy Ronis. Pourquoi se voir ce jour-là ? Sur quoi roule la conversation ? Est-ce qu’il y a des non-dits ? Des tensions derrière les sourires ? Qu’est-ce que la femme au manteau noir écrit sur son calepin ? Pourrait-il s’agir d’un secret ? Un secret partagé ?

storytelling-mathilde-vermer

Dans les deux cas, prenez le temps de décrire les petits détails : le lieu, l’heure du jour, les sensations physiques qui traversent les personnages. Profitez de cette proposition pour travailler le dialogue. Cherchez les paroles qui se glissent dans chaque bouche. Faites entendre les voix et les personnalités de chaque interlocuteur. Soignez le tempo de la discussion, notez les moments de silence, évoquez comment le visage change et accompagne les mots prononcés. Ayez pour souci l’intérêt de votre lecteur, ayez pour objectif de rester au plus près du moment, au plus près de cette scène de retrouvailles.

  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.

Proposition 6 : Le festin

Vous êtes en cuisine depuis quatre heures déjà, il y en a partout, vous ne savez plus où donner de la tête. Pourtant, vous avez eu la sagesse de mettre toute la famille dehors pour être tranquille. Vous avez seulement réquisitionné les enfants pour qu’ils s’occupent du couvert et de la déco. Vous attendez des invités importants et c’est la première fois qu’ils viennent : il faut séduire leur palais, il faut leur faire vivre l’expérience d’un diner qu’on n’oublie pas.

 

Pour l’occasion, vous avez sorti le livre de recettes offert par votre tante Jeanne. Vous avez tenté de faire exactement comme il est indiqué mais le résultat vous paraît étrange. L’entrée semble visqueuse, le plat baigne dans la sauce, le dessert est légèrement brûlé…. Que faire ? Servir quand même ce repas ? Courir chez le traiteur ? Préparer une bonne salade et décongeler une pizza, comme l’autre jour avec Kenza et Remi ? Tout à coup, un bruit vous interpelle : la sonnette… Déjà ! Oui, c’est eux !

storytelling-mathilde-vermer-

Écrivez ce diner en prenant soin de décrire les invités, les saveurs dans les assiettes, l’atmosphère qui plane autour de la table. Pensez à ajouter des touches d’humour alors que le diner tourne, au choix, à la catastrophe ou à la rigolade. Soyez particulièrement attentif aux mots que vous choisissez, des mots en rapport avec le goût, l’odorat, les textures des aliments. Faites de ce diner un terrain d’expérimentation pour votre langue, pour que les lecteurs à leur tour soient pris dans l’univers de ce moment, pour qu’on puisse vous rejoindre en imagination et déguster les plats à distance.

  • Vous avez toutes les libertés pour écrire à partir de cette proposition et de la photo… Suivez l’élan spontané !
  • Envie d’un retour de ma part ? Contactez-moi pour une séance individuelle par téléphone. Je vous ferai un feedback de vive voix, feedback qui vous permettra de progresser sur le fond et la forme.