Auteure | Conférencière | Coach Littéraire

2021 Chronique V22 – VACILLER, RÉPARER, ILLUMINER

J’ai peu de souvenirs. La mémoire a trié, et rangé dans des malles cadenassées le trop douloureux. À quoi bon garder trace des hurlements, des coups de colère, des mots poison qui ont tissé les heures de mon enfance ? En journée, la terreur ressentie jadis sait rester silencieuse, domptée, barricadée par mon cerveau dans une boîte noire, enfouie loin, bien loin, encore plus loin que le grenier aux malles cadenassées. En revanche, quand un événement me fait trébucher, l’effroi revient me visiter la nuit, chahuter mon sommeil par de vilains cauchemars où les protagonistes d’autrefois rejouent leurs mascarades glaçantes et dangereuses.

La semaine dernière, j’ai enregistré plusieurs épisodes du podcast que j’ai lancé en septembre, « L’Expérience Poétique ». J’avais préparé soigneusement le contenu de chacun, j’avais sélectionné des textes, rédigé des introductions qui permettent de rentrer dans chaque univers poétique… et puis je me suis installée devant le micro. Et là, j’ai revécu ce que j’avais déjà eu la chance de vivre en septembre : j’ai été transportée dans les étoiles par les mots des poètes et des poétesses que je lisais. J’ai savouré chaque phrase parce que j’ai perçu, dans mes sensations corporelles, à quel point la poésie me faisait du bien. J’ai senti PHYSIQUEMENT comme mon cœur et mon âme avait besoin de cette poésie. J’ai senti que la poésie était la meilleure des antidotes à la violence de mon passé. Comme une façon, par la lumière, par l’intense douceur, par la vérité de ces textes poétiques, de me réparer. De combler toutes ces zones de manque. De guérir de ces blessures anciennes qui alimentent encore ma tristesse. De contribuer, à mon tour, à la réparation des cœurs éclopés, des âmes mutilées.

La poésie nous dit qu’on peut s’aimer et s’échanger des mots d’amour. La poésie nous dit que le monde, les gens, la nature sont d’une grande beauté si on prend le temps de le regarder. La poésie nous dit qu’on a le droit d’éprouver toutes les émotions, qu’en les éprouvant on peut les transformer, les apaiser, les sublimer. La poésie nous dit que vivre est une aventure merveilleuse, qu’il suffit de se laisser embarquer. La poésie nous invite à la confiance. La poésie nous donne de quoi peupler, avec splendeur, notre intériorité. La poésie nous permet de creuser notre sensibilité et notre humanité. La poésie nous montre le chemin vers une autre façon d’exister. La poésie s’offre à nous comme une voie de renaissance et de paix…

Je conclurai avec un minuscule poème de Philippe Jaccottet :
« Mais chaque jour, peut-être, on peut reprendre
le filet déchiré, maille après maille,
et ce serait, dans l’espace plus haut,
comme recoudre, astre à astre, la nuit… »

L’unique question qui subsiste est celle-ci : saurons-nous accueillir le cadeau, saurons-nous laisser la poésie illuminer nos vies ?

> Vous, comment vous répondez à cette question ? Permettez-vous à la poésie de vous réparer, vous embellir, vous transformer dans votre manière de communiquer ?

> Envie d’embarquer avec moi dans mes nouvelles aventures ? Contribuez à mon projet de podcast ! La poésie, c’est LE lieu de la puissance, la puissance des émotions, la puissance de l’émerveillement, la puissance de la connexion à ce qui nous dépasse… cette puissance du sensible dont notre époque, nos âmes, ont tellement besoin – comme une eau aux pouvoirs magiques. Le projet est lancé depuis le 27 septembre, je vous réserve des surprises magnifiques qui vous donneront des frissons.

Voilà le lien vers mon compte tipeee.

> Pour laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde, changeons les récits qui circulent : votre message, votre voix, votre histoire, je vous donne les moyens de les faire entendre.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK