Auteure | Conférencière | Coach Littéraire

2021 Chronique V26 – VOLANT SUR UN (PRESQUE) TAPIS MAGIQUE

Jour de match au Vélodrome. Comme d’habitude, l’ambiance oscille entre ferveur et pagaille. Dans les rues alentour, celles qui n’ont pas été bloquées, il y a une foule habillée en blanc et bleu, des enfants qui agitent des drapeaux, des véhicules garés sur des bouts de trottoirs, des scooters qui zigzaguent pour se faufiler, des uniformes qui tentent de réguler le trafic. Mon GPS s’affole : par où puis-je passer ? Au volant de ma voiture, je regarde le spectacle animé de cette ville en état de transe, et je jongle pour traverser le quartier. Je suis étonnamment calme.

Très étonnant ce calme, vraiment. J’entends les coups de klaxon, je vois les mimiques énervées – je n’en reviens pas de rester si zen. D’autant plus que c’est une grande première pour moi de conduire seule – et j’ai visiblement choisi le moment et le lieu pour une première.

Tout le printemps, j’ai trimballé, comme un boulet, cet objectif personnel : reprendre des cours de conduite de façon à louer une voiture de temps en temps, récupérer de la liberté, me déplacer plus facilement dans la région, profiter de ce sud magnifique. La visée était claire, mais la motivation limitée : mal au ventre à l’idée de prendre le volant !

J’ai donc trainé cet objectif de semaine en semaine, jusqu’à décrocher mon téléphone fin juillet. A l’auto-école, je suis tombée sur une femme charmante qui n’a pas rigolé quand j’ai expliqué ma situation, un permis obtenu en 2003, une inexpérience totale, une anxiété terrible pour conduire. Avec régularité, pendant 4 mois, j’ai retrouvé Nelly ou Agathe pour revoir les bases, les virages, les ronds-points, les entrées d’autoroute. Je me rappelle particulièrement d’une session où j’ai insisté pour faire des manœuvres sur un parking de supermarché : me garer en avant, en arrière, à droite, à gauche, dix fois de suite… La monitrice m’a épatée par sa patience.

Il n’empêche que ce jour de match, dans l’effervescence qui m’entoure, je ne panique pas, je n’insulte personne, je trace ma route. Au-delà de l’anecdote, je mesure les conquêtes symboliques de cet automne. D’abord, j’ai tenu un engagement important vis-à-vis de moi-même : avec ténacité, je me suis mise au volant jusqu’à me sentir en sécurité, jusqu’à nouer une alliance avec la machine. Au passage, j’ai dépassé les vieux mécanismes qui jadis me figeaient, j’ai accepté d’avancer avec la peur, j’ai refusé de me soumettre à ses crocs voraces… Comme un goût de victoire !

Alors que l’année 2021 se finit, je dresse le bilan des chantiers entrepris ces 12 derniers mois. Sur le papier, il y a des choses formidables dont je suis fière, et d’autres, moins formidables, qui seront à gérer très rapidement en 2022. Mais je ne suis pas inquiète. Cette année, une année qui s’est illustrée par sa frénésie et ses ruptures, j’ai fait grandir ma confiance, mon sentiment de paix intérieure, mes ressources émotionnelles. Je sais que ce sont des aspects essentiels. Je sais que les tempêtes m’ont préparée à l’envol qui s’annonce. Je commence 2022 en conduisant, conquête intime, et je sens que mon tapis magique va m’emmener vers des territoires, géographiques et professionnels, que je serai très heureuse de découvrir.

> Et vous, quel défi personnel avez-vous mené à bien en 2021 ? Quel élan cela vous donne-t-il pour la suite ?

> Envie d’embarquer avec moi dans mes nouvelles aventures ? Contribuez à mon projet de podcast ! La poésie, c’est LE lieu de la puissance, la puissance des émotions, la puissance de l’émerveillement, la puissance de la connexion à ce qui nous dépasse… cette puissance du sensible dont notre époque, nos âmes, ont tellement besoin – comme une eau aux pouvoirs magiques. Le projet est lancé depuis le 27 septembre, je vous réserve des surprises magnifiques qui vous donneront des frissons.

Voilà le lien vers mon compte tipeee.

> Pour laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Vous pourriez aimer aussi

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde, changeons les récits qui circulent : votre message, votre voix, votre histoire, je vous donne les moyens de les faire entendre.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK