Auteure | Conférencière | Coach

2022 / 12 : POUR MAINTENANT ET POUR LA PROCHAINE GENERATION

De quel avenir collectif rêvons-nous ?

Qu’avons-nous envie de vivre avec les gens qu’on croise au quotidien, dans les transports, dans les supermarchés, dans les lieux où nous travaillons, où nous avons accès à la culture, l’éducation, la santé ?

Qu’avons-nous envie de créer pour les générations qui marcheront sur cette terre quand nous l’aurons quittée ?

Le temps du débat va courir jusqu’en juin.

Cette semaine, j’ai pensé à Martin Luther King, à son fameux discours de 1963 « I have a dream ». A mon tour, je me suis mise à rêver.

Je rêve d’un pays où le fossé entre les plus riches et les plus pauvres soit réduit au maximum. Un pays qui permette une juste redistribution des ressources, une égalité des chances. Un pays qui valorise éducation, santé et culture comme des biens communs.

Je rêve d’un pays qui prenne la mesure des changements environnementaux, des pollutions, des menaces terribles sur la biodiversité. Un pays qui trouve des solutions vertes et qui devienne une inspiration, un moteur, pour les autres nations d’Europe et du monde.

Je rêve d’un pays où le respect soit une valeur commune. En finir avec toutes les différenciations qui excluent. Définir la valeur d’une personne sur ses compétences, non sur son apparence.

Je rêve d’une société où il est possible de ralentir, d’avoir une activité associative, culturelle, artistique, éducative, sportive. Avoir du temps pour prendre soin des plus jeunes, des plus vieux, des besoins singuliers de son âme. Une société qui n’oublie pas l’essentiel : tout être humain est appelé à disparaître, alors pour le temps d’une vie, œuvrons pour construire des ponts entre nous, des projets qui facilitent l’union, l’échange, l’entraide.

Je rêve d’un pays qui sache être une voix pour la paix. Arrêter de vendre des objets qui tuent. Assumer un leadership pour résoudre les conflits sanglants de notre époque. Oser l’accueil des plus vulnérables, obligés de fuir leur territoire natal.

Bien sûr, ce sont des rêves et j’ai bien conscience du chemin à parcourir. Je les pose quand même, car je le sais, vous le savez, tout ce qui est grand, toute innovation qui bouleverse l’ordre établi, découle toujours d’un grand rêve. Même si cela prend plusieurs générations à aboutir. Le changement dans les faits est toujours l’incarnation d’un changement dans les mentalités. Si on admet que la pensée est créatrice, alors sortons de l’obsession de la catastrophe, et visons des modèles qui s’organisent autour d’un principe d’harmonie et de sagesse. Décrocher la lune, en rêve – rien de moins !

> Cette chronique fait partie de la série 2022 « de la confiance », parce que la confiance, en soi, en l’autre, en la vie, je suis convaincue que cela change une trajectoire humaine… Vous aimez ce que je publie ? RDV sur les réseaux sociaux pour retrouver de la poésie, des idées lecture, et les autres chroniques que j’écris depuis 2016. Et si vous croyez en la nécessité de faire sa part de colibri, partagez ce texte.

> Besoin de mots doux dans vos oreilles ? Découvrez le pouvoir de la poésie contemporaine à travers des capsules courtes et pétillantes ! La saison 2 du podcast « L’Expérience Poétique » vient de démarrer. Elle est disponible gratuitement sur toutes les plateformes (spotify, deezer, apple podcast, amazon, youtube, etc)…. Je vous lis mes poèmes préférés pour vous offrir un shoot de beauté et d’optimisme : que du bon.

Pour découvrir la pastille numéro 18, c’est ici

> Votre soutien m’est précieux : merci pour les abonnements à ma page, ma newsletter, mon podcast, merci pour vos dons… Toutes les infos, tous les contenus écrits et audio, sont accessibles en ligne.

> Pour laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Vous pourriez aimer aussi

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde : changeons les récits qui circulent. J'ai à coeur de remettre joie, beauté et optimisme dans les imaginaires collectifs.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK