Auteure | Conférencière | Coach Littéraire

2022 / 19 : LES AUTRES PARTS DE SOI

Les adultes ont cette habitude agaçante de demander régulièrement aux enfants : qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? Ils attendent une réponse qui nomme une trajectoire, un métier, un secteur d’activité. Le reste semble étrangement secondaire.

En toute occasion, quand on rencontre une nouvelle personne, on précise notre profession. Comme pour indiquer une place dans la société, un style de vie, une case dans laquelle on se range et on range, en retour, les autres.

Chaque matin, quand on se lève, on a conscience que la majeure partie de notre journée sera consacrée à notre job. On n’y réfléchit pas, c’est ainsi. On a pris des engagements, on a validé des contrats, on doit payer des factures. Et puis, il y a un moteur collectif qui doit tourner.

Que le travail soit au cœur de nos identités, de nos existences, de notre époque : rien de nouveau, on le sait. Que cette réalité soit positive ou non, ce n’est pas la question, puisque c’est un fait pour nous tous. Même au chômage, même à la retraite, même quand on se dédie à sa famille, on s’inscrit dans une forme d’emploi : on a des occupations régulières, prenantes, dans lesquelles on s’investit, desquelles on retire un sens pour notre boussole personnelle.

Pour autant, est-ce que le boulot doit être l’unique horizon ? Si on vit en Europe de l’ouest, si on a un peu de moyens, on a le droit à des vacances – des temps, étymologiquement, de vide. Des espaces où casser la routine. Pour se reposer sans doute, mais pas seulement.

Je crois que les vacances nous offrent d’abord, surtout, des journées de désertion. Rendre son tablier, son air sérieux, ses soucis nombreux. Partir à la campagne, à la mer, à la montagne, s’imaginer à l’aventure, corsaire curieux, cœur explorateur, les capteurs à l’affût. Tenter des expériences inattendues où on réapprend la saveur de la vie, où on renoue avec la tendresse du vivant. Où on se souvient qu’on a d’autres parts en soi. Au-delà du travailleur, du parent, du bénévole dans une association, au-delà de toutes les étiquettes, de tous les discours huilés, nous avons une âme. Audacieuse, joueuse, rieuse.

Une âme qui a décidé de s’incarner sur terre pour vivre des expériences. Nos rôles du quotidien nous permettent certains types d’expériences. Mais pour en vivre d’autres, plus intenses, plus douces, plus pimpantes, il faut revenir à notre dimension primitive, mystérieuse, animale, sensible. Revenir se connecter à notre ventre, notre instinct, et s’interroger : de quoi j’ai envie, là, maintenant ? A quel endroit neuf de moi, du monde, ai-je envie de me frotter ? Quelle place puis-je à donner à mes sensations, mes émotions, mes sentiments, mon plaisir ?

Ne surtout pas penser à la suite, cesser toute rumination stérile, s’arrimer dans le présent et percevoir la liberté dont on dispose. Choisir le prochain geste. Ajuster notre humeur à l’option qu’on retient. S’orienter vers quelque chose de volontairement plus solaire. Et profiter. A fond. Sans retenue aucune. Je suis un être vivant sur une planète merveilleuse. Par tous mes sens, tout mon cœur, je suis réceptacle pour la beauté du monde. Et cette vérité me nourrit durablement, me transporte jusqu’aux étoiles, car ma nature profonde est l’amour et la joie.

Lecteurs, lectrices, que cet été vous apporte mille moments pour déserter l’ordinaire et goûter à l’enchantement d’être en vie… Je vous envoie tous mes vœux de bonheur, et je vous retrouve en septembre, après une pleine saison sous le signe de la poésie, pour de nouvelles chroniques.

> Ce texte fait partie de la série 2022 « de la confiance ». La confiance, en soi, en l’autre, en la vie, je suis convaincue que cela change une trajectoire… Vous aimez ce que je publie ? RDV sur les réseaux sociaux pour retrouver de la poésie, des idées lecture, et les autres chroniques que j’écris depuis 2016. Et si vous croyez en la nécessité de faire sa part de colibri, partagez ce texte.

> Besoin de mots doux dans vos oreilles ? Découvrez le pouvoir de la poésie contemporaine à travers des capsules courtes et pétillantes ! La saison 2 du podcast « L’Expérience Poétique » vient de démarrer. Elle est disponible gratuitement sur toutes les plateformes (spotify, deezer, apple podcast, amazon, youtube, etc)…. Je vous lis mes poèmes préférés pour vous offrir un shoot de beauté et d’optimisme : que du bon.

Pour découvrir la pastille numéro 23, c’est ici

> Votre soutien m’est précieux : merci pour les abonnements à ma page, ma newsletter, mon podcast, merci pour vos dons… Toutes les infos, tous les contenus écrits et audio, sont accessibles en ligne.

> Pour laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Vous pourriez aimer aussi

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde, changeons les récits qui circulent : votre message, votre voix, votre histoire, je vous donne les moyens de les faire entendre.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK