Auteure | Coach Littéraire

M’Chroniques n°11 – MOTS D’AMOUR, MOTS D’ADIEUX

Étrange mes dernières journées parisiennes. Étrange de voir dans la ville ces affiches cinémas, théâtres, musées, avec des dates en mars. Tout est resté figé, gelé, en suspens. Le danger qui est tombé sur les rues, qui a contraint le temps à s’arrêter, nous a obligés à regarder en face notre finitude.

Étrange, dans ce contexte, de vivre des scènes de retrouvailles. Ma mère. Ma sœur et ses enfants. Quelques amies, quelques collègues. Des retrouvailles qui étaient aussi des cérémonies d’adieux. Car comme prévu, malgré le retard, j’ai repris la trajectoire qui était la mienne pour déménager à Marseille.

Plusieurs fois, au cours de ces dernières journées, avec, en supplément, le bazar des cartons, l’immense fatigue, le grand stress, j’ai senti venir les larmes au bord de mes yeux. La période donne un côté dramatique à ce départ que j’ai pourtant voulu et planifié. Comme tout le monde, je ne sais pas ce qui va advenir dans les prochains mois – je ne peux donc savoir quand je reverrai les uns et les autres. Mon envol vers le sud a un côté plus définitif qu’initialement imaginé.

Mais la tristesse n’était pas le seul sentiment qui m’habitait. C’est beau d’avoir des gens à qui on tient. Sans lien, sans amour, on meurt – je meurs. Prendre soin les uns des autres, compter les uns pour les autres, c’est précieux. J’en ai une conscience très vive, et je ressens une énorme gratitude pour tous les êtres qui peuplent mon quotidien. Je sais que je suis riche de tous ces liens. Je sais aussi que je les emporte là où je vais. Confiante que la distance ne changera pas la donne pour la famille et les ami.e.s. Confiante aussi que d’autres liens m’attendent, à l’autre bout de la ligne TGV, dans ce sud qui m’appelle si fort, dans ce sud qui m’accueille avec la chaleur d’un été qui démarre.

Et vous, comment vous vivez les « retrouvailles » ? Quelles émotions vous habitent alors que vous revoyez les personnes chères à votre cœur ? Laissez un commentaire bienveillant si vous avez envie de dire un mot sur votre vécu actuel.

> Pour me laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde, changeons les récits qui circulent : votre message, votre voix, votre histoire, je vous donne les moyens de les faire entendre.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK