Auteure | Coach Littéraire

2021 Chronique V5 – VIENT LE TEMPS DE FLEURIR

Quand Blandine et René, mes charmants voisins, ont déménagé, ils ont pensé que leur camélia serait très heureux sur mon balcon. J’ai récupéré le cadeau avec joie et curiosité. C’est nouveau pour moi d’avoir un balcon, des plantes, des envies de jardinage. J’observe la nature se transformer, je veille à l’équilibre de mon coin de verdure, inquiète du gel, d’un ensoleillement trop intense, d’un arrosage ni trop ni trop peu. Le camélia est en bourgeons depuis plusieurs semaines : l’arbuste a longuement rassemblé ses forces, il s’est nourri d’eau, de soleil, de patience, et soudain, mars s’implantant avec énergie, des fleurs d’un rouge intense apparaissent. Me voilà émerveillée et réchauffée par cette beauté qui surgit, d’un coup, somptueuse. Miracle du printemps.

Au même moment, voici que je suis traversée par un questionnement pressant sur mon avenir professionnel. Depuis janvier, je travaille énormément. Il y a cette activité sur les réseaux sociaux, que vous connaissez bien, ce travail de création littéraire, ce travail de diffusion de poésie et d’histoires qui nourrissent les âmes… Concrètement, j’y consacre une dizaine d’heures par semaine – sans en tirer de revenus. Parallèlement, il y a les accompagnements littéraires que je propose : des personnes qui me demandent du soutien pour écrire un roman, pour rédiger des articles, pour apprendre les clés de l’art du récit. Enfin, il y a le roman que je suis en train de finir, qui prend tout l’espace disponible dans ma tête, et qui me réclame de l’investissement tous les jours. Au total, je dois facilement approcher cinquante heures hebdomadaires de boulot.

Or, comme mon camélia, avec l’arrivée du printemps, j’ai envie de fleurir, de me déployer dans une autre gamme chromatique. Je sens des envies neuves grandir à l’intérieur, quelque part dans mon ventre – avec un désir impétueux de voir le jour. J’aimerais lancer un podcast, je voudrais publier une anthologie poétique, j’ai une conférence qui me trotte dans la tête et que je souhaiterais préparer… Comment récupérer du temps pour suivre mes élans ? Comment agrandir l’espace des journées ? Pas de formule magique, et je ne veux pas y lancer ma santé. Alors ? Je réfléchis à mes priorités, à comment organiser mes choix différemment… et je reviens toujours au même point : j’ai besoin de laisser plus de place aux mots qui me traversent, je sens que je dois toucher des audiences plus larges.

Après tout, mes envies ont des répercussions plus vastes que ma petite personne : la littérature, que je veux servir avec toujours plus de passion, touche les cœurs, ouvre des portes dans les esprits. La littérature comme ressource essentielle pour notre époque, parce que sensible, sensée, pleine de sens, une invitation à retourner les évidences, une invitation à élargir nos horizons, une invitation à accueillir l’inconnu.

Je sais que pour croitre, et pour que cette croissance rejaillisse positivement autour de moi, j’ai besoin de soutien. Comme la plante qui est arrosée, comme la fleur qui pompe et transforme la lumière. J’ai besoin de déléguer certaines tâches, me former sur la création de podcast, rencontrer des personnes, rejoindre un autre écosystème, pour m’aider à inscrire mes projets dans le réel. Cela suppose aussi des ressources financières – pour payer la formation, pour libérer du temps. C’est là où vous pouvez jouer un rôle, répondre à l’appel.

Si le travail poétique et littéraire que je propose vous plait, si vous avez envie d’écouter un podcast original qui mettra de la littérature dans vos oreilles, si vous croyez dans les bienfaits de l’art – aidez-moi à fleurir. Venez nourrir ma terre. J’ai mis en place une page sur tipeee, un site de financement participatif. Vous pouvez y faire un don ponctuel de 10€, 20€, 50€, vous pouvez envisager un don régulier de 1€, 2€, 5€… Selon vos moyens, selon votre désir. Votre générosité, votre geste de conviction artistique, fera une différence dans ma réalité et dans la vôtre. Et moi je serai très heureuse de rougir comme un merveilleux camélia grâce à votre soutien.

Au fait, vous, en ce moment, dans quelle direction avez-vous envie de fleurir ?

> Pour laisser un commentaire, retrouvez ce texte sur ma page FB. 

Pas de commentaire

Qui suis-je ?

Qui-suis-je
Pour changer le monde, changeons les récits qui circulent : votre message, votre voix, votre histoire, je vous donne les moyens de les faire entendre.

Newsletter

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK